Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 18:06
Hannibal (Ridley Scott, 2001)

La suite de The silence of the lambs s'imposait-elle?

...Non.

D'ailleurs Anthony Hopkins venait de prendre quasiment sa retraite quand la production a commencé, et certains sur le projet en entendant la nouvelle étaient prêts à rendre les armes... Ridley Scott n'était pas à la base du film, mais s'est déclaré intéressé, d'autant que le scenario prévoyait une série de séquences situées en Italie, et l'oeil du peintre Scott a du s'allumer en l'apprenant... Il est sans doute facile de dédouaner un metteur en scène d'un échec, en disant qu'il a été amené dans la production à son corps défendant, je ne le ferai donc pas, et je crois que Scott n'est pas du genre à se laisser dicter sa conduite. Mais Hannibal, si l'image y est constamment passionnante, est doté d'un script et de dialogues de la trempe de ceux qu'on trouve dans les abominables films de Ron Howard adaptés de Dan Brown; mais pire encore, il possède deux ou trois scènes atroces, dans lesquelles on est amenés à prendre presque parti, même inconsciemment, pour un tortionnaire sadique. Du coup, on a envie de faire comme Jonathan Demme et Jodie Foster: fuir, et ne pas participer. Dont acte.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Ridley Scott Navets