Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 15:58
Two friends (Jane Campion, 1986)

Ce petit film est en fait, en 75 minutes, le premier long métrage réalisé pour la télévision par Jane Campion, auréolée des succès de ses courts métrages si distinctifs. Il s'intéresse littéralement à "Deux amies": D'octobre à juillet, il nous conte les mésaventures de deux adolescentes entre le moment où elles s'apprêtent à entrer dans l'école de leurs rêves, et le dur réveil de la séparation entre deux destins qui n'en finissent plus de ne plus se ressembler: si les deux sont issues de familles déchirées, les choix de vie des filles comme de leurs parents, les différences entre les filles, et le flux de la vie, ont fait que l'amitié n'a pas résisté.

Cette chronique filmée à distance, mais sous le confortable couvert de la fiction, est rendue encore plus passionnante par l'idée de chambouler l'ordre chronologique: Juillet, puis février, puis Janvier, décembre et enfin octobre, ou comment out a commencé: tout cela débouche sur une cruelle, mais réaliste leçon de vie, interprétée avec talent par deux actrices inconnues, Kris Bidenko et Emma Coles. Aucune n'a fait carrière. La narration reste distanciée, de par le choix narratif très contraignant, et ce film intime débouche sur 'impression d'avoir assisté à des fragments de vérité.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Jane Campion