Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 18:16

Tiens! pas de mention de lapin dans le titre de ce court métrage... Stage door canteen (1943) était un film issu de l'effort de guerre, dans lequel le tout Hollywood se livrait à des numéros chantants, dansants, de la comédie. Un truc dispensable somme toute, ce qui n'est pas le cas de ce film! Freleng, dans un scénario de Michael Maltese qui fera des petits parmi les films futurs de Chuck Jones (The rabbit of Seville, par exemple) y part d'une situation bien connue (Elmer chasse Bugs Bunny) pour aller dans une direction toute nouvelle: le lapin farceur se réfugie dans un music hall et les deux ennemis se retrouvant devant un public doivent improviser des numéros de chant et de danse... C'est drôle, musical, enlevé, et ça marche tout seul. Et vers la fin, un shériff avec une voix bien Texane nous informe qu'un nouveau personnage est dans les tuyaux. Ce chapeauté étoilé est le prototype d'un héros important pour Freleng, Yosemite Sam, dont on peut dire qu'il est un double de Freleng lui-même, en même temps qu'une des compositions les plus puissantes de Mel Blanc. La première apparition officielle du personnage se fera bientôt, dans Hare Trigger.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Bugs Bunny Animation Looney Tunes