Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 17:53

Dernier des courts métrages de Frank Tashlin à la WB, ce film est aussi le deuxième de ses Bugs Bunny! contrairement à ses camarades, il ne semblait pas trouver son compte dans les aventures du lapin, et c'est bien dommage car ce film fait entendre une voix intéressante; pour commencer il partage avec Clampett le fait de ne pas utiliser de façon fixe et uniforme le personnage de Bugs, qui est ici plus élastique, moins traditionnel que dans les films contemporains de Jones et Freleng qui l'avaient une fois pour toutes rendu immuable. Et son approche est intéressante car il part d'une supposition osée: Elmer a besoin de chasser le lapin, parce qu'il est un savant fou qui doit procéder à des expériences... Et c'est afin de s'amuser que Bugs se laisse attraper! Tashlin ne succombe pas trop à la tendance "verbeuse" des cartoons de Bunny, et d'ailleurs il en oublie presque une tradition importante: le "What's up doc?" est lâché par Bugs à un moment avancé du cartoon, alors que lui et Elmer s'apprêtent à sortir du cadre... Ca n'empêche pas Tashlin de se livrer à quelques jeux de langages, mais... il le fait de façon visuelle, comme le prouve une illustration ci-dessous (Vis: Screw; Balle: ball; Et "screwball", ça veut dire "cinglé"...)

Hare remover (Frank Tashlin, 1946)

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Bugs Bunny Animation Looney Tunes