Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 18:59

Sous influence extérieure, on appelle aussi ça la compétition, Chuck Jones va expérimenter avec les décors et avec l'animation afin d'intégrer un nouveau type d'esthétique, influencée par le style anguleux et raide des films UPA. D'où l'invention radicale de la sorcière Hazel. Un personnage qu'on aime (Ses épingles à cheveux qu'elle laisse en masse derrière elle), ou qu'on déteste (Elle est laide, à tous points de vue, animées avec des idées certes révolutionnaires mais aussi tellement arbitraires, et elle jure de façon irritante avec le personnage de Bugs Bunny)...

Donc, le film commence par une intervention de Bugs pour sauver Hansel et Gretel des griffes de la sorcière Hazel. On se demande pourquoi puisque les deux gamins sont particulièrement irritants aux aussi... Mais une fois les deux bambins enfuis, la sorcière décide de manger du lapin. Spoiler: elle n'y arrivera pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Bugs Bunny Animation Looney Tunes