Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 18:39

En cette période d'appauvrissement de l'animation, ce film est une halte bienvenue, sur un format classique: Bugs subit une lourde frustration, et va se venger. Et comme il aime à se renouveler, la formule qui introduit la vengeance ne sera pas cette fois "This means war", mais une autre, plus inventive, plus percutante. Tout commence dans l'Ouest, Bugs progresse sous terre à vive allure et bute sur un caillou... jaune, doré et énorme. qu'un malfrat qui répond au doux nom de Nasty Canasta (Mais ce n'est pas le même Nasty Canasta que dans d'autres films de Jones), lui subtilise... Plus tard, Bugs arrive à San Francisco, chez Canasta qui s'est acheté un saloon sur Barbary Coast, le quartier mal famé, et envisage de se refaire... la vengeance va tourner autour du jeu...

Pas aussi ambitieux que les précédents films de Chuck jones, celui-ci frappe pourtant fort, en terme de gags, et de timing.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Bugs Bunny Animation Looney Tunes