Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

30 juillet 2016 6 30 /07 /juillet /2016 22:27

Dans une copie splendide, mais incomplète, voici donc le seul film muet Tchèque a avoir accédé au rang de classique, un film dont le titre a l'amusante particularité de le voir souvent confondu avec son homonyme suédois, réalisé par Mauritz Stiller, mais surtout le premier film a avoir fait du désir de la femme, et de l'orgasme féminin, ses thèmes majeurs. La scène qui valut sa réputation au film est une démonstration de suggestion particulièrement adroite: on ne voit rien, mais on sait tout: ou, quand, comment, avec qui, et dans quelle position, ainsi que quelles langue ils parlent (hum). Ce qui pour un film muet est particulièrement fort.

Le problème, c'est que Machaty, après avoir réalisé 20 minutes sublimes au début, s'acharne à virer de bord en rejoignant le mélodrame bourgeois, et se plante franchement. Mais ça vaut le coup d'oeil, avec Ita Rina, future égérie du cinéma de l'est. Et puis, comment faire l'impasse sur ce point, Machaty accédera à une paradoxale notoriété avec un film autrement plus scandaleux, Ekstase, en 1932.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Muet 1929