Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 17:15

1831. Magobei (Tatsuya Nakadai) est un samouraï avec une tache indélébile dans son passé de sabreur: il a quitté son clan qui venait de perpétrer un massacre pour de l'or, mais a négocié avec eux pour ne jamais révéler leur méfait, contre leur promesse de ne jamais le refaire. Il s'en veut de n'avoir ni empêché la boucherie, ni reporté son chef et ex-futur beau-frère aux autorités, et noie son honneur dans une vie de misère. mais il apprend que le clan a recommencé ses actes de piraterie. Il prend donc la décision de faire justice, tout seul s'il le faut...

Il ne sera pas tout seul, à combattre au sabre dans la neige, mais il aurait pu. Un vrai ange exterminateur, sans un gramme d'humour, bien sur, mais avec une efficacité redoutable. parmi ceux qui l'aident, une jeune femme (Ruriko Asaoka) dont toute la famille a été autrefois décimée par le clan lors du massacre originel, mais aussi un mystérieux agent double... ou triple (Isao Natsuyagi). le film prend son temps, et garde ses effets en réserve, mais c'est, on ne s'en étonnera pas, une fête visuelle, tournée essentiellement en plein hiver. Les combats prennent une dose phénoménale de poésie, et Tatsuya Nakadai, impliqué physiquement comme d'habitude, a souvent du se geler...

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Hideo Gosha