Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 16:07

Etienne Arnaud est l'un des pionniers du cinéma Français, tous ces premiers cinéastes qui sont passés par les compagnies Pathé, Gaumont ou Eclair. C'est chez Gaumont qu'il a fait ses films les plus connus, sous le haut patronage de Louis Feuillade, mais c'est en compagnie d'Emile Chautard et de Maurice Tourneur qu'il est parti, mandaté par le studio Eclair, à Fort Lee dans le New Jersey: le but, bien sur, était de lancer une production locale. C'est à ce titre que le metteur en scène a réalisé ce petit film, dans lequel on reconnait l'acteur vétéran Alec B. Francis, qui allait souvent jouer pour Tourneur.

Il raconte une sombre histoire de rancoeur et de soupçon d'adultère qui tourne bien mal, et débouche sur trois vies gâchées: un homme qui soupçonne à tort son épouse d'infidélité provoque sa mort d'une crise cardiaque en la confrontant. Une fois le deuil consommé, il éloigne leur fils en l'envoyant en Californie. Mais apprend vingt années plus tard qu'il s'était trompé... Il souhaite donc revoir son fils qui a bien sur bien grandi.

Pas grand chose à dire, sinon que n'est pas Tourneur qui veut: ce film est assez plat, desservi par une mise en scène limitée au fait de placer la caméra avant de demander aux acteurs de faire deux trois mouvements. Le sujet sombre aurait en revanche beaucoup inspiré Tourneur... C'est dommage; ce dernier était le troisième à partir et se trouvait encore en France au moment de la sortie de ce petit film.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Muet