Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 18:58

Suite de la passionnante et parfois très étonnante exploration de la courte mais remarquable carrière de l'actrice Zoe Kazan, décidément atypique et riche: ce petit film repose sur un truc (Et des effets spéciaux) plus ou moins éculé, à savoir le fait de demander à un (e) acteur (trice) de jouer deux rôles, et ici plus particulièrement celui de jumelles... fortement dissemblables par la personnalité.

Et justement, le fait de jouer va devenir le sujet, car Laurel et Audrey ont un accident, juste après que la première ait décidé, après tant d'années de séparation, d'essayer de singer la deuxième, par sa coiffure et son maquillage. Elles se ressemblent désormais comme deux gouttes d'eau, et lors de l'accident, l'une décède et son corps est tellement brûlé qu'il est impossible de l'identifier. Qui est la survivante? La jeune femme dynamique à laquelle tout sourit, ou la fille pathétique et dépressive, qui n'a jamais quitté le giron familial? En tout cas, une chose est sure: la confusion sera totale, et celle qui a survécu va vivre des moments intenses...

Le script tient à peu près la route, mais surtout le film repose entièrement sur les épaules de la jeune actrice, de son talent pour dramatiser la comédie, et rendre comique les moments touchants. L'émotion ici fait partie des trucs avérés, mais elle le transcende très bien. Après, ça vire au sentimental un peu tiède, mais je le répète: quels que soient ses partenaires, Zoe Kazan vole la vedette sans aucun effort. Le film la suit et adopte en permanence son point de vue, gentiment farfelu, mais ô combien sain.

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Comédie