Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

29 octobre 2017 7 29 /10 /octobre /2017 11:56

Loin d'Audiard (Fâcherie? Bouderie?), avec Francis Veber, Lautner redéfinit considérablement son concept de la comédie policière. En douceur, pourrait-on dire, si la chose ne passait pas par un nombre assez jovial de bourre-pifs. Michel Constantin n'est pas Lino Ventura, mais décidément ce dernier ne souhaitait pas rééditer l'expérience de ses trois comédies avec le réalisateur. Donc, Constantin tout en étant un choix par défaut s'avère parfaitement adéquat dans cette histoire de flic flanqué d'une fausse famille le temps d'une infiltration, qui prendra bien sur plus de temps que prévu, obligeant le bourru célibataire à cohabiter bien plus que de raison.

C'est que voyez-vous, Michel Constantin cohabite ici avec Mireille Darc, la femme désignée avec son fils Louis pour "figurer" la fausse épouse du vrai flic... Le genre criminel policier doit donc cohabiter avec les difficultés au quotidien de l'association inattendue entre petite famille tranquille et gros bras bas du front... 

Et si le film occupe un terrain double, à la fois celui de la comédie (En finesse) et celui du policier à la Française (Beaucoup de voitures, beaucoup de baffes), il le fait avec finesse, et parfois avec style (Un meurtre particulièrement, effectué à coup de litres de lait, s'ajoute à la déjà longue série de morts violentes traitées avec un goût certain pour l'inattendu par le metteur en scène. Le script policé de Veber sied à merveille aux façons de faire de Lautner, tout en efficacité matinée d'une subtile mais insistante dose d'excentricité. Et il ne lâche pas trop encore sur son péché mignon, qui deviendra vite une mine d'or (L'emmerdeur) avant de devenir une sale manie (Ses films avec Pierre Richard et un gros acteur blond dont le nom et le talent m'échappent).

Partager cet article

Repost 0
Published by François Massarelli - dans Comédie Georges Lautner