Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 17:00

Dans un parc Californien, un certain nombre de personnages marivaudent allègrement, liés d'une part par un vagabond qui trompe son ennui en flirtant avec les unes et en piquant les montres des autres, et d'autre part par une montre qui fait son chemin d'une poche à l'autre...

Enfin! ayant écrit l'argument, Chaplin obtient de Sennett la permission de mettre un film en scène, et le situe volontairement en un seul décor, un parc (Griffith Park, le bien nommé!) où il retournera souvent. Chaplin y joue un vagabond ou assimilé, et même si le chapeau n'est pas le fameux melon, il est très proche de ce que nous connaîtrons bientôt. Cette histoire de flirts croisés, un peu improvisée, un peu frénétique, ne paie pas de mine, mais elle porte en germe un pan titanesque de l'histoire du cinéma, donc: respect!!

Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli - dans Muet Comédie Charles Chaplin