Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 11:59

Une vieille dame trépasse... Et la famille se met en branle. La famille? Armand, le petit-fils (Denis Podalydès) est un pharmacien entre une épouse (Isabelle Candelier) qui se prépare à la séparation, et un nouvel amour (Valérie Lemercier) qui trouve le temps un peu trop long, et la responsabilité lui incombe, car son père (Pierre Arditi), fils de la défunte, est hors-jeu pour cause d'Alzheimer. La belle-mère (Catherine Hiegel) quant à elle, habituée sans doute à ce que tout passe par elle (la pharmacie lui appartient), a décidé de tout, et envisage de s'occuper des formalités à la place d'Armand qu'elle trouve immature...

C'est donc une comédie, bien dans la manière des Podalydès: une histoire, contée par le menu avec de fortes prédispositions à la comédie, et qui passe par beaucoup d'aspects du burlesque français: dialogues ciselés pour des acteurs qui les magnifient (Surtout Valérie Lemercier), une tendance aussi à l'humour visuel très soigné, accompagné d'une dose de loufoquerie rafraîchissante, sur un sujet noir: les deux entreprises de pompes funèbres concurrentes, l'une high-tech et new age, menée par Michel Vuillermoz, l'autre foutraque et système D, menée par Bruno Podalydès et Samir Guesmi: leurs échanges à eux seuls valent le détour...

Pourtant on ne peut s'empêcher de trouver que le "message" sous-jacent, sur l'échec de l'amour, l'incapacité à choisir d'Armand, et tout un volet "onirique" dans lequel l'indécis est soudain visité par l'esprit de sa grand-mère (Vimala Pons) qui garde un lien avec lui parce qu'il est illusionniste et qu'elle a eu une grand histoire d'amour avec un prestidigitateur professionnel. On s'y perd, et quelles qu'en soient les qualités, ça pèse un poids conséquent sur la dernière partie du film...

 

Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli - dans Comédie