Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 15:49

Une journaliste (Jewel Staite) vient dans sa bourgade natale, avec un paquet de mauvais souvenirs sous le bras, pour l'enterrement de sa mère. Bien qu'elle ait été humiliée par tous ses copains au sortir du lycée, Cassie Cranston réalise vite qu'on lui en veut, à cause d'un article assassin qu'elle a écrit sur la ville. Les trentenaires la mettent au défi, elle qui les prend de haut, d'organiser une orgie avec eux. Elle accepte, d'autant qu'elle pense en tirer un article.

Le coup de l'orgie est en fait un prétexte: la plupart des protagonistes de la partouze en questions y recherchent en effet, les uns une occasion de coucher avec une personne en particulier, les autres une manière de se faire engrosser quand leur partenaire est stérile, et Cassie la sophistiquée révèle bien vite qu'elle est en fait vierge... Sous les gros sabots provocateurs, c'est malgré tout une petite comédie sentimentale, qui évite les pièges d'un excès de démonstration... Jusqu'à un certain point.

Par moments, ce film très Canadien est quand même un peu grossier, et par moments, des gens tout nus courent dans la rue...

 

Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli - dans Comédie Mettons-nous tous tout nus