Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

29 juillet 2021 4 29 /07 /juillet /2021 16:48

Derrière ce titre générique prétexte, se cache un court métrage de promotion du film Paramount Cleopatra, réalisé par Cecil B. DeMille, qui avait coûté cher et risquait, fin du code oblige, de rapporter surtout des ennuis, il s'agissait sans doute de rendre le film incontournable en montrant les efforts qui avaient présidé à sa confection... On voit donc une scène du film se tourner, et les actrices (c'est une scène de la cour de Cléopâtre avec toute ses dames de compagnie) attendre dans le stress les instructions du redoutable maestro...

Celui-ci, d'ailleurs, paie de sa personne en monopolisant l'espace vital dans le film, montrant sans vergogne son obsession du détail (ce qui est comique, c'est qu'il semble en effet croire à 100% que son film est réaliste, et quand on l'a vu, on ne peut qu'être en désaccord), mais surtout de quelle façon indigne il parlait à ses employés... Une tranche d'histoire, qui a sans doute participé à la légende du film qui est devenu un classique, à sa façon.

Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli - dans Cecil B. DeMille