Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

2 août 2021 1 02 /08 /août /2021 08:42

Les vampires sont inquiets: il y a un nouveau mutant qui les supprime à raison d'une douzaine par jour... Ils vont donc faire appel à leur pire ennemi, le super-héros pas rigolo Blade, déguisé non intentionnellement en clown cyber-punk...

C'est le quatrième film de long métrage de Del Toro, et c'est une commande des producteurs Germano-Américains du premier opus de cette franchise qui ne contiendra en tout et pour tout que trois films. La star Wesley Snipes y incarne un être mythique, mi-vampire, mi-humain, tout désigné pour combattre les créatures de la nuit (les vampires, bien sûr) avec des armes et une détermination sans faille... Les motivations du metteur en scène sont d'une part de continuer à marquer le cinéma populaire de son empreinte, mais aussi de se concentrer cette fois sur l'illustration pure: il n'a rien injecté de personnel, du moins apparemment, dans ce film, qui est donc bien un film d'action: un truc con, et immédiatement digestible, un héros avec zéro humour et une tendance à distribuer les bourre-pifs avant le petit déjeuner... Avec des scènes étonnantes, parfois. En particulier une très belle mort de vampire sur un magnifique lever de soleil...

Cela a-t-il de l'intérêt? Très peu. Mais bon, sans aucun doute, qu'on le veuille ou non, sans un Blade II ou un Mimic, pas de Labyrinthe de Pan...

Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli - dans Guillermo Del Toro