Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

5 novembre 2021 5 05 /11 /novembre /2021 18:19

Marc Marronnier (Gaspard Proust) se marie, et trois plus tard divorce. Il en résulte un livre, qui s'appelle L'amour dure trois ans, qu'il a signé d'un pseudonyme, Feodor Belvedere.

Il aime une jeune femme (Louise Bourgoin) mais ne peut se résoudre à lui avouer qu'il a écrit un best-seller basé sur une négation de l'amour...

Ils se réconcilient, se fâchent, ont des amis qui s'aiment (Frédérique Bel) ou pas (Joey Starr), et vivent dans un microcosme très Parisiano-Canal + (celui d'avant le fascisme médiatique à la Bolloré-Zemmour), bref, dans un milieu probablement fréquenté par Frédéric Beigbeder... Celui-ci s'est d'ailleurs amusé à se placer partout, à faire jouer Gaspard Proust un clone de Beigbeder, et comme il savait que les coutures de son film se verraient, il a tout fait pour que les coutures se voient encore plus: adresses directement au public, digressions, chronologie inversée...

Quant à moi, je renonce: l'amour dure peut-être trois ans, mais ce film étrange et mal foutu dure 95 minutes.

Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli - dans Comédie