Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 18:01

La vie quotidienne d’un petit groupe de jeunes filles entre treize et dix-huit ans, en région Parisienne, autour d’un club de natation qui entraîne des groupes de natation synchronisée. Principalement, l’intrigue tourne autour de trois d’entre elles : Anne, Marie et Floriane. La dernière est la capitaine de l’équipe senior, populaire, implantée et… avec une épouvantable de réputation, celle d’avoir couché avec à peu près tout le monde, à commencer par le masseur de l’équipe. Anne et Marie, plus jeunes, sont inexpérimentées et Matie en particulier se rend compte qu’elle est très attirée par Floriane, mais celle-ci ne semble la solliciter que pour avoir un prétexte à sortir et retrouver des garçons. Anne, de son côté, très complexée par son corps, est obsédée par l’idée de perdre sa virginité avec François, le garçon le plus en vue du club…

Derrière ces apparents marivaudages, pas de comédie, au contraire. Pour chacune des trois protagonistes, la situation est dramatique en effet. Floriane en particulier, a construit sa réputation afin de garder son poste de capitaine, mais elle ment : elle a gardé sa virginité et essaie de tout faire pour conserver une image de fille facile, et elle refuse de laisser libre cours à son attirance évidente pour Marie… Anne apparaît un peu comme une sorte de repoussoir pour tout le monde, et c’est un rôle à risque pour la jeune actrice, qui joue à merveille de tous les aspects du personnage, notamment la difficulté pour elle d’être bien dans son corps. De façon intéressante, et sans trop dévoiler, c’est aussi elle qui ira le plus loin, dans le film, dans l’accomplissement de l’exploration de sa sexualité, sans pour autant vraiment en retirer grand-chose…

Le film reste principalement une exploration du point de vue de Marie, pas encore suffisamment grande ni suffisamment développée, et dont les désirs en désordre se bousculent. Au milieu de tout ça, un véritable trésor, une capacité à aimer qu’elle va finir par découvrir, comprendre, et qui va la handicaper dans sa recherche du bonheur, car elle est soumise à un amour impossible pour une personne qui va tout sacrifier pour sa réussite, à commencer par celle qui l’attire…

Céline Sciamma, qui signe son film en y apparaissant (elle vend du MacDo dans une scène de comédie) a ainsi entamé une carrière marquée par des films sur la difficile confusion du troisième sexe : Tomboy et Portrait de la jeune fille en feu ont suivi…

 

Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli - dans Céline Sciamma