Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

7 août 2022 7 07 /08 /août /2022 17:23

Porky Pig vient d'acheter une maison, où il compte bien s'installer en compagnie de son chat Sylvester. Autant Porky est content de son achat, une maison gothique à souhait, à laquelle on n'accède bien entendu que pendant une nuit lugubre, autant le chat n'est pas rassuré. Et les souris, qui se sont organisées quasiment en société secrète, sont déterminées à les faire fuir. Mais ça ne marche que sur le pauvre chat, qui passe la pire nuit de son existence...

Certains courts métrages d'animation Warner sont tout dans l'animation, mais il n'est pas rare qu'à l'inverse les films de Chuck Jones soient tout entiers dans les personnages: c'est l'un d'eux, avec une belle division entre un optimiste qui voit tout en rose, et un pessimiste qui bien sûr a toujours raison. Le parcours imposé au pauvre chat tournera bien évidemment au tour de force graphique, et le tout sans que le chat ne prononce une seule parole. C'était avant que Friz Freleng et Mel Blanc (pour la voix) ne reprennent définitivement le personnage pour en donner une version très affadie. Ici, c'est du velours...

 

Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli - dans Looney Tunes Animation Chuck Jones