Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 14:32

Avec Feet of mud, on est de nouveau confronté à un film hybride, après la belle réussite de All night long. Et là, on sent les coutures, le film est divisé en trois périodes distinctes, dont la jonction ne s'opère pas toujours bien: dans un premier temps, on assiste à un match de football, dont Harry est, par inadvertance, la vedette. Cela lui ouvre des portes, et le riche père de sa petite amie (Natalie Kingston) lui promet un travail... qui s'avère être un cadeau empoisonné, puisqu'il doit nettoyer les rues, tel Chaplin dans City lights. La deuxième partie le voit donc dans ce nouveau travail, et la troisième partie concerne le passage de Harry par Chinatown, en pleine guerre des gangs. Natalie est enlevée, et un Harry plus ou moins héroïque sauve sa petite amie...

Inévitablement, on trouve dans le film une foule de gags liés à l'opium, mais également quelques clichés bien assumés sur les Asiatiques, leurs mystères et leurs étranges coutumes, qui remplissent un petit film qui n'a pas grand chose de révolutionnaire à proposer, mais qui au moins expédie les affaires courantes...

 

Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli - dans harry langdon Muet Mack Sennett