Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 09:36

Puisqu'il est sorti en janvier 1925, il y a fort à croire que ce film a été tourné à l'automne précédent. Une fois de plus réalisé par Leo McCarey, c'est une merveille de loufoquerie, qui n'utilise que partiellement les ressorts habituels de Chase: il y incarne un inventeur (Jimmy Jump), qui présente son invention miracle (Le moyen le plus génial de chasser les souris sans les tuer...) à un certain nombre de personnes, se réjouissant du fait que sa réussite lui permettra d'épouser sa petite amie, incarnée par la fabuleuse Martha Sleeper (Voir photos). Celle-ci n'est semble-t-il pas aussi décidée que lui, attendant de voir ce qu'il résultera de l'invention. La scène durant laquelle les deux amoureux se voient riches est d'une grotesquerie rare chez Chase, sans tomber dans trop d'excès...

 

La vision de l'invention, véritable McGuffin du film, nous est laissée pour la fin, ce qui permet à Chase et McCarey de se concentrer sur les réactions des autres acteurs à l'invention, laissée hors-champ. L'industriel qui reçoit Chase menace de le tuer, l'aveugle auquel Chase dépité a refilé sa boîte mystérieuse la lui rend avec un air franchement dégouté, bref, le jeune homme est en plein échec... A plus forte raison lorsqu'il explique )à sa petite amie son échec et que celle-ci se jette alors littéralement sur le premier venu, un client qui sort du bar dont elle est la serveuse...

 

 
Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli - dans Muet Comédie Charley Chase Leo McCarey