Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 07:24

Jason Reitman retrouve la scénariste Diablo Cody pour son quatrième long métrage: les deux avaient déjà collaboré sur le film Juno... Mais ici, c'est une autre paire de manches. A l'opposé du conte dans lequel la jeune fille finit par trouver un équilibre dans son univers de bric et de broc, après avoir été confrontée à un couple riche mais réta, Young adult s'intéresse à une femme de 37 ans, prise dans le tourbillon soudain d'un retour au pays dont elle voulait faire un baroud d'honneur, et qui va être dans sa vie la révélation de son échec sentimental, et soyons clair de son échec en tous points. Young adult tire sa force et sa faiblesse du même aspect, celui d'avoir voulu donner le point de vue d'une personne qu'il est bien difficile d'aimer: agressive, déterminée à briser un couple, et manipulatrice, Mavis Gary va pourtant faire le point sur elle-même et sortir de l'expérience plus humaine... Après que le public ait eu une sérieuse envie qu'elle dérouille.

 

A Minneapolis, Mavis Gary (Charlize Theron) sort d'un divorce en lambeaux. Elle est écrivain pour une série de romans jetables, qui va bientôt être arrêtée faute de lecteurs, et vit dans un appartement entre son chien et ses cuites. Elle reçoit un jour un message d'un ancien petit ami, lui annonçant la naissance de son premier enfant; elle décide d'aller sur place, à Mercury, pour persuader 'Buddy' (Patrick Wilson) de laisser sa femme et sa fille, et de la rejoindre parce qu'ils sont faits l'un pour l'autre... En chemin, elle va nouer une relation inattendue avec l'ancien loser officiel de leur école, Matt (Patton Oswalt).

 

Si le film va vers une sorte de crise suivie d'une dose de rédemption pour Mavis, qui réalise à quel point vivre dans le passé minable incarné par cette petite ville risque de la faire imploser, le choix de suivre, de façon brute, le personnage dans ses errements rend l'expérience assez inconfortable. Une fois de plus Charlize Theron assume avec une force impressionnate ce rôle de paumée, dont les actes attirent beaucoup de mépris qu'autre chose, mais si on a l'habitude avec Jason Reitman de suivre des personnages en transit vers nulle part, on admettra que la sympathie du public est loin d'être acquise à cette 'prom queen' de 37 ans... Le voyage dans l'Amérique profonde débouche sur un cauchemar, incarné par une scène mémorable de 'pétage de plombs', dont on a l'impression que tout le village y assiste, durant une petite fête organisée par 'Buddy' et son épouse Beth (Elizabeth Reaser) en l'honneur de leur enfant. Quelques révélations sur le passé de Mavis vont nous permettre de la comprendre... un peu.

Partager cet article
Repost0
Published by François Massarelli