Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

Top articles

  • The abominable snow rabbit (Chuck Jones, Maurice Noble, 1961)

    13 juillet 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Daffy Duck et Bugs Bunny voyagent, une fois de plus, ensemble, et une fois de plus, au lieu d'arriver à destination (Palm beach), ils se sont perdus. C'est donc en Himalaya qu'on les retrouve cette fois. Et très vite, ils vont constater que dans cette...

  • Lighter than hare (Friz Freleng, 1960)

    10 juillet 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Les films se suivent et ne se ressemblent pas: ce Lighter than hare est un exercice mineur mais sympathique, très inférieur au précédent déjà réalisé par Freleng. là encore, le metteur en scène est parti d'une idée personnelle, pour un exercice qu'on...

  • Nugget Jim's partner (Frank Borzage, 1916)

    18 avril 2011 ( #Frank Borzage, #Muet, #Western )

    Après la noirceur austère du précédent film vu, le beau mais triste The pilgrim, quel bonheur de pouvoir se plonger dans un film plus solaire, et qui enfonce malgré tout le clou: Borzage s'intéresse aux sentiments, à leurs rapports avec l'âme, et s'acharne...

  • From hare to heir (Friz Freleng, 1960)

    10 juillet 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Le scénario de cet excellent film est parti d'une idée de Freleng, qui s'est franchement fait plaisir: dans une Angleterre de pacotille, l'irascible Sam, Duc de Yosemite, fait partie de la famille Royale. Un émissaire du gouvernement (Bugs Bunny) vient...

  • Apes of wrath (Friz Freleng, 1959)

    05 juillet 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Sous ce titre absolument lamentable, qui parodie sans honte ni remords le grand oeuvre de Steinbeck, se cache un remake partiel de Gorilla My Dreams, l'un des meilleurs films de McKimson. Comme souvent, c'est Friz Freleng qui se charge du remake, mais...

  • Napoleon Bunny Part (Friz Freleng, 1956)

    05 juillet 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    C'est un bon vieux prétexte totalement anachronique qui amène Bugs Bunny à côtoyer Napoléon Bonaparte, devenu empereur... Les blagues liées à "il se prend pour Napoléon, il est donc fou" sont légion dans ce film très sympathique, mais qui n'est sans doute...

  • A tale of two kitties (Bob Clampett, 1942)

    02 juillet 2016 ( #Bob Clampett, #Animation, #Looney Tunes )

    Deux chats (Babbitt et Catstello) ont faim, mais il y a deux problèmes: d'une part, manger, oui, mais manger quoi? D'autre part, si le malin Babbitt, grand et élancé, a de l'intelligence à revendre, le petit grassouillet Catstello est d'une bêtise hallucinante....

  • A witch's tangled hare (Abe Lewitow, 1959)

    29 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Bien que saupoudré de références à Shakespeare, ce court métrage est probablement l'un des plus indigents proposés dans le cycle de Bugs Bunny jusqu'à présent, et inaugure mal de la suite: on n'a pas vraiment envie de voir les suivants, en réalité......

  • Baton Bunny (Chuck Jones, Abe Lewitow, 1958)

    29 juin 2016 ( #Animation, #Bugs Bunny, #Looney Tunes )

    Voilà une belle rareté: un flm de Bugs Bunny dans lequel aucun mot n'est prononcé. On peut toujours dire que ce n'était pas la peine de mobiliser l'un des héros de dessin animé les plus bavards si c'était pour qu'il ne dise rien, mais il fallait aussi...

  • Knighty knight Bugs (Friz Freleng, 1958)

    29 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Ce solide exercice de style met aux prises Bugs Bunny dans un moyen-âge rigolo, inspiré des contes de la table ronde, avec le "Chevalier noir". Sous ce surnom menaçant, se cache en réalité un tout petit chevalier, qui chevauche d'ailleurs non ps un cheval,...

  • Hare-way to the stars (Chuck Jones, 1958)

    29 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Le retour de Marvin le martien, toujours aussi lunaire, si j'ose dire, s'opère à partir d'une intrigue toute bête: inconscient du fait qu'une fusée s'apprêtant à décoller est installée juste au dessous de son terrier, Bugs mal réveillé quitte son domicile...

  • Rabbit Romeo (Bob McKimson, 1957)

    21 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Une fois n'est pas coutume, un McKimson regardable, avec en plus une mission clairement identifiée pour Bugs Bunny: il doit être le compagnon d'une lapine ultra-rare que l'oncle d'Elmer a confiée à ce dernier. Comme on est dans l'univers de McKimson (Créateur...

  • L'auberge rouge (Jean Epstein, 1923)

    21 janvier 2017 ( #Muet, #1923, #Jean Epstein )

    Un homme raconte, lors d'un dîner informel, une histoire étrange à ses amis... Située en 1799, l'anecdote raconte un mystère sanglant, qui a conduit à la mort d'un innocent. Lors d'un orage, deux militaires se sont arrêtés à une auberge où on leur a fait...

  • Bedevilled rabbit (Bob McKimson, 1957)

    21 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    On prend les mêmes, et on recommence... presque. J'ai déjà dit une fois ou deux que je considérais McKimson comme un sous-doué de l'animation, on ne va donc pas le redire. Et une fois qu'on a souri un peu à entendre le diable de Tasmanie parler en faisant...

  • Ali Baba Bunny (Chuck Jones, 1957)

    21 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Bugs et Daffy Duck arrivent au pays des mille et une nuit par erreur (Ils n'ont pris la bonne direction après Albuquerque...) et échouent... dans la caverne d'Ali-Baba! Ce qui n'émeut pas Bugs outre mesure, mais le canard quant à lui est fortement secoué...

  • To hare is human (Chuck Jones, 1956)

    15 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    J'avais exprimé mes réserves sur l'opportunité de coupler Bugs Bunny et Wile E. Coyote, fameux animal malchanceux du sud-est des Etats-Unis, à l'occasion du film de Jones Operation rabbit (1952)... Il faut croire que je suis le seul que ça ait gêné, car...

  • Wideo Wabbit (Bob McKimson, 1956)

    15 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Avide de célébrité, Bugs se fait engager à la télévision. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il va servir de faire-valoir à Elmer Fudd pour une émission en direct consacrée à la chasse au lapin. Le film se veut une parodie de la télévision, Elmer pourchassant...

  • A star is bored (Friz Freleng, 1956)

    15 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Friz Freleng a souvent laissé à Jones (la fameuse trilogie) la rivalité Daffy-Bunny, mis quand il s'y attaquait, c'était le plus souvent du point de vue du canard... Ce film en est un exemple: jaloux du succès de Bugs Bunny, Daffy Duck vient présenter...

  • Barbary coast Bunny (Chuck Jones, 1956)

    15 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    En cette période d'appauvrissement de l'animation, ce film est une halte bienvenue, sur un format classique: Bugs subit une lourde frustration, et va se venger. Et comme il aime à se renouveler, la formule qui introduit la vengeance ne sera pas cette...

  • Broom-stick Bunny (Chuck Jones, 1956)

    15 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    On prend les mêmes et on recommence... presque. Il faut croire que le public, ou les décideurs de la Warner, ont apprécié la confrontation de Bugs Bunny et d'Hazel la sorcière, dans Bewitched Bunny (1954). la sorcière, qui incarnait pour Jones les débordements...

  • Bugs' bonnets (Chuck Jones, 1956)

    15 juin 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    On pourrait se contenter d'un "tout est dans le titre", pour parler de ce film de Chuck Jones, mais ce n'est sans doute pas assez... Une nouvelle fois, le réalisateur s'attache à déconstruire le mythe fondateur de Bugs Bunny, cette sempiternelle histoire...

  • Sergeant Rutledge (John Ford, 1960)

    12 juillet 2014 ( #John Ford )

    Sergeant Rutledge, souffrant parfois des mêmes petits défauts que la plupart des films de Ford tournés durant la dernière décennie de sa carrière, brille d'un éclat particulier, notamment en raison de son sujet. Surprenant dans sa dénonciation frontale...

  • Ed Wood (Tim Burton, 1994)

    30 janvier 2015 ( #Tim Burton )

    Pour commencer, il faut bien sur oublier Ed Wood lui-même, sa carrière, sa vie et ses films, car ce n'est paradoxalement pas le plus important en ce qui concerne ce sixième long métrage de Tim Burton, le premier à se situer en périphérie du fantastique,...

  • The plumber (Peter Weir, 1979)

    17 février 2015 ( #Peter Weir )

    "Le plombier", c'est un chevelu, qui travaille pour le réseau d'entretien d'une résidence dans laquelle Jill et Brian, deux universitaires, vivent. Elle est en pleine rédaction d'une thèse d'anthropologie, et lui est maitre de conférence en biologie;...

  • Long pants (Frank Capra, 1927)

    25 juin 2011 ( #harry langdon, #Frank Capra, #Muet )

    Ceci est le deuxième et dernier film de Langdon réalisé par Frank Capra, l'homme qui prétendra toute sa vie avoir "fait" Langdon. Nous n'allons pas revenir ici sur l'histoire, le fait est désormais avéré: immense cinéaste, Capra était aussi un affabulateur...