Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Allen John's attic
  • : Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
  • Contact

Recherche

Catégories

Top articles

  • Faust (Friedrich Wilhelm Murnau, 1926)

    29 décembre 2012 ( #Friedrich Wilhelm Murnau, #Muet, #1926 )

    Faust est sorti en novembre 1926, et ce qui est remarquable, c'est que la sortie aux Etats-Unis a suivi seulement deux mois plus tard; si on compare avec Tartüff (présenté le 20 novembre 1925 en Autriche, puis en janvier 1926 à Berlin), il faut savoir...

  • The master mystery (Burton King, Harry Grossman, 1919)

    26 mai 2017 ( #Muet, #1919, #Harry Houdini )

    Une petite famille tranquille, rendue prospère par des années de business sans histoires, doit soudainement faire grâce à une série de crises majeures, dues à trois facteurs plus ou moins liés: le père, Peter Brent, a bâti sa richesse sur un truquage...

  • The divine lady (Frank Lloyd, 1929)

    07 juin 2016 ( #Frank Lloyd, #Muet, #1929 )

    Réalisé à la toute fin du muet, ce film First National est un curieux anachronisme... le britannique Lloyd y exalte la légende de lady Hamilton et du héros Horatio Nelson, le mythique vainqueur de Trafalgar, dans la situation politique compliquée du tournant...

  • La fête Espagnole (Germaine Dulac, 1919)

    04 juin 2017 ( #Muet, #Germaine Dulac, #1919 )

    On n'a pas conservé beaucoup des premiers films de Germaine Dulac... Par exemple, il ne reste plus que deux séquences à peu près cohérentes de ce film, premier script de Louis Delluc. Une grande perte si j'en crois Henri Langlois, grand admirateur du...

  • La cigarette (Germaine Dulac, 1919)

    04 juin 2017 ( #Muet, #Germaine Dulac, #1919 )

    Il s'agit du plus ancien film conservé de l'une des plus éclectiques de tous les réalisatrices et réalisateurs Français. Féministe, touche-à-tout Madame Dulac a contribué à créer un courant qu'on a baptisé l'impressionnisme, et a mis un peu d'ordre dans...

  • Hoboken to Hollywood (Del Lord, 1926)

    10 juin 2017 ( #Muet, #Comédie, #Mack Sennett )

    Aller d 'un point à un autre, ou pas, un bon vieux ressort de la comédie, sachant qu'en route il peut arriver bien des déboires. Et comme en 1926, pour traverser tout le continent Américain d'est en ouest, on fera bien sur confiance à la voiture, ce qui...

  • Ice-cold cocos (Del Lord, 1926)

    10 juin 2017 ( #Muet, #Comédie, #Mack Sennett )

    On le sait bien, les gags se recyclent comme un rien dans le Hollywood burlesque. Un gag apparu chez Billy West dans les années 10 peut très bien se retrouver ensuite aussi bien chez Charley Chase, Max Linder, voire les frères Marx. C'est d'ailleurs précisément...

  • La souriante Madame Beudet (Germaine Dulac, 1923)

    11 juin 2017 ( #Muet, #1923, #Germaine Dulac )

    C'est sans doute avec ce film que les choses vraiment sérieuses commencent pour Germaine Dulac... Elle qui a expérimenté avec les formes établies du drame bourgeois (Voir La fête Espagnole ou La cigarette), rêvait de s'affranchir de l'intrigue pour placer...

  • Song o' my heart (Frank Borzage, 1930)

    25 juin 2011 ( #Frank Borzage, #Muet, #1930 )

    Ce film très fade partage avec They had to see Paris d'avoir été confié à Frank Borzage afin d'assurer le plus grand confort à sa vedette au moment d'aborder un premier film parlant: Will Rogers dans le précédent, et le ténor d'origine Irlandaise John...

  • Secrets (Frank Borzage, 1924) - Secrets (Frank Borzage, 1933)

    21 avril 2011 ( #Frank Borzage, #Muet, #1924 )

    Secrets, 1924 Norma Talmadge était la grande tragédienne de l'écran, dont il faut sans doute rappeler qu'à l'époque du muet, sa popularité la hissait juste derrière Mary pickford - dans un genre bien différent. c'ets lors d'un contrat de quatre films...

  • Isn't life wonderful? (David Wark Griffith, 1924)

    09 février 2016 ( #Muet, #David Wark Griffith, #1924 )

    On n'attendait pas vraiment Griffith sur ce terrain, mais le titre de cette chronique douce-amère est un peu une antiphrase... L'auteur de tant de mélodrames, si peu enclin à manier l'humour subtil des mots, s'est pour une fois laissé aller, pour un de...

  • Mod Lyset (Holger-Madsen, 1919)

    15 mai 2015 ( #Asta Nielsen, #Muet, #1919 )

    "Mod Lyset", si j'ai bien compris, ça veut dire "vers la lumière". c'est une lumière divine, une illumination spirituelle, pour ce film, dernière des productions Danoises avec l'actrice Asta Nielsen, qui a beaucoup plus tourné en Allemagne. Le metteur...

  • Easy virtue (Alfred Hitchcock, 1927)

    21 octobre 2014 ( #Alfred Hitchcock, #Muet, #1927 )

    Restauré par le BFI, dont les techniciens ont fait ce qu'ils ont pu avec les pauvres copies en 16 mm qui restent de ce film, Easy virtue est l'un des films mal-aimés d'Hitchcock, et je ne parle même pas du public ici, mais bien du maître lui-même... Cinquième...

  • Wild oranges (King Vidor, 1923)

    05 octobre 2014 ( #King Vidor, #Muet, #1923 )

    King Vidor et le mélodrame, c'est une évidence, étaient faits pour s'entendre... Et pas plus tard qu'en 1923 le futur metteur en scène de Duel in the sun (1946) ou Ruby Gentry (1952) en a déjà tracé les contours dans ce film superbe, tourné pour la compagnie...

  • Lightnin' (John Ford, 1925)

    02 mai 2013 ( #John Ford, #Muet, #1925 )

    Réalisé peu après The Iron Horse (Et après un autre film perdu, Hearts of oak), ce film est un petit pas pour Ford, pour la Fox aussi: une adaptation d'une pièce de théâtre qui n'avait pour elle que le succès, dont on peut se demander ce qui motivait...

  • L'uomo meccanico (André Deed, 1921)

    19 mars 2013 ( #Muet, #Science-fiction, #1921 )

    L'improbablement célèbre André Deed, connu principalement pour son personnage grotesque de Boireau (en français) ou Cretinetti (en italien) dans des comédies de moins d'une bobine au début des années 10, est devenu réalisateurune fois l'engouement pour...

  • Granddad (Thomas Ince, 1913)

    10 février 2013 ( #Muet, #Thomas Ince, #1913 )

    Thomas Ince, dans les années 10, était l'autre grand producteur et réalisateur de films qui dominait, aux cotés de Griffith. Particulièrement dédié au western, il était un patron imposant et respecté, dont l'importance était d'autant plus grande qu'il...

  • Le trust (Louis Feuillade, 1911)

    15 juillet 2012 ( #Muet, #Louis Feuillade, #1911 )

    La vie telle qu'elle est, voilà le slogan lancé par Feuillade pour Gaumont, qui voulait diversifier sa production, et lancer une série de films "réalistes". Il est paradoxal de constater que de cette série aux intentions véristes naitra un courant poétique...

  • Knight-mare hare (Chuck Jones, 1955)

    31 mai 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Intrigue totalement convenue: Bugs Bunny lit un livre situé en plein moyen-âge, s'endort et se retrouve en pleine époque médiévale. Face à lui, il va avoir un certain nombre d'autochtones qui vont s'exprimer dans un Anglais d'époque, le genre de dialogue...

  • Hyde and hare (Friz Freleng, 1955)

    31 mai 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Hyde and hare est un classique, c'est aussi un film assez moyen. Il se donne les moyens d'une certaine qualité, à laquelle l'équipe de Freleng nous a habitués... la plupart du temps. Les films à venir seront de moins en moins soignés, quand ils ne seront...

  • Sahara hare (Friz Freleng, 1955)

    20 mai 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    On s'attendrait à ce que Bugs Bunny fasse allusion à une erreur de sa part, et qu'il ne regrette de ne pas avoir tourné à gauche à Albuquerque, mais ce genre de phrase est plutôt courante dans les films de Chuck Jones: ici, il s'est effectivement trompé,...

  • Baby buggy Bunny (Chuck Jones, 1954)

    17 mai 2016 ( #Animation, #Bugs Bunny, #Looney Tunes )

    Dans un délire à la façon des studios d'animation UPA, tout en raideur et en angles aigus, Jones nous montre un cambrioleur de banque en action. IL s'échappe, et se révèle un homme si petit qu'il peut se camoufler en bébé. Son landau, bourré de billets...

  • Bewitched Bunny (Chuck Jones, 1954)

    17 mai 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Sous influence extérieure, on appelle aussi ça la compétition, Chuck Jones va expérimenter avec les décors et avec l'animation afin d'intégrer un nouveau type d'esthétique, influencée par le style anguleux et raide des films UPA. D'où l'invention radicale...

  • Devil may hare (Bob McKimson, 1954)

    17 mai 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    On va probablement imaginer que je lui en veux personnellement... Mais que voulez-vous, je suis assez souvent alarmé, attristé, voire affligé par les efforts du réalisateur Bob McKimson, qui a beau avoir des personnages en or (Pas l'abominable coq Foghorn...

  • Bugs and thugs (Friz Freleng, 1954)

    17 mai 2016 ( #Bugs Bunny, #Animation, #Looney Tunes )

    Durant l'année 1954, les choses se tassent, et Bugs Bunny est de plus en plus routinier. Il n'en reste pas moins que l'on y trouve quand même en cherchant bien des classiques. Celui-ci en fait partie, bien qu'il joue sur des éléments anachroniques: Freleng...